Les masques covid ont-ils des effets sur votre santé ?

Ma motivation est d'inviter les personnes à porter le masque chaque fois que la loi l'oblige, mais sans se faire du mal en le portant à des moments inutiles.

Sur le site de l'OMS, je viens de lire que le port du masque n’entraînait ni intoxication au CO2 ni manque d'oxygène. Mais il est également écrit en première ligne : "Il ne faut PAS porter de masque quand on fait de l’exercice car les masques peuvent réduire l’aisance respiratoire". https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters

C'est un peu paradoxal, car par exemple, si vous montez des escaliers ou marchez d'un pas soutenu, vous pourriez déjà être en "manque d'air". Alors voyons cela en détail d'un point de vue de la physiologie des stress.

Si vous êtes en bonne forme, votre corps va compenser la gêne du passage de l'air causée par les masques en forçant sur les mouvements respiratoires. Vous aurez en effet peu de différence mesurable au niveau oxygène et CO2 sanguin. En revanche, vous respirerez plus haut, plus tendu et contracté ce qui induira logiquement de nombreux stress pour le corps, par exemple, une compression plus forte des viscères (par abaissement plus marqué du diaphragme) et une baisse de votre drainage lymphatique (à cause d'une réduction des mouvements respiratoires ventraux). Rien de fameux dans un tel programme, à commencer pour votre si précieuse flore intestinale.

Pour rappel, les stress de toutes natures ont pour effets une réduction de l'activité positive du nerf vague. Ce nerf contrôle notre état d'inflammation globale; mais aussi notre adaptabilité, notre sociabilité; notre capacité d'écouter et notre envie de vivre sans conflit. Autrement dit plus notre corps subit des stress et plus nous risquons de devenir malade, intolérant et violent ou agressif. - et cette affirmation n'est pas une théorie fumante mais de la physiologie - . Donc, le masque étant une source de stress (via une déformation des gestes respiratoires), il vous affectera chaque fois qu'il freinera trop et/ou trop souvent votre manière naturelle de respirer.

D'ailleurs, si vous avez senti que porter le masque vous rend nerveux et irritable, vous avez juste vérifié une partie de cet effet par vous-mêmes. Si vous êtes un peu faibles, par exemple les personnes malades et/ou affectées par leur âge, non seulement votre respiration va se modifier d'une manière qui induira des stress pour le corps, mais votre corps ne compensera pas totalement au niveau respiratoire. Vous vous retrouverez avec une saturation plus basse en oxygène et une élimination du CO2 réduite. Vous ne tomberez pas dans les pommes, vous ne serez pas "intoxiqués", car votre corps compensera en partie, mais à nouveau en créant d'autres stress, par exemple au niveau de vos reins qui devront activer des fonctions d'urgence pour éliminer l'acidité induite pas la sous élimination du CO2.


Je tiens à être compris : je ne suis ni pro ni anti-masque. Je donne juste mon avis de physiologiste spécialisé dans les rapports entre stress (au pluriel) et santé .


ET je m'inquiète que dans ce monde déjà tellement stressant, on porte des masques sans (assez) faire attention aux conséquences.


Dans cette attention aux conséquences, voici ma position aujourd'hui : dans les lieux ou la densité de personne est forte et/ou le passage important, il me semble utile de porter un masque (même si son efficacité est réduite, c'est toujours cela). Cependant, essayez de porter le masque le moins longtemps possible au cours de vos journées. Ne réduisez pas votre temps du port du masque en le retirant là où il est raisonnable de le porter. En revanche écourtez au maximum votre présence dans les lieux ou les masques sont portés. Par exemple, au lieu d'aller faire du shopping, préférez, vous balader dans la nature. Faites vos courses seuls plutôt qu'en famille. Arrêtez de le porter dans les rues vides ou quand vous êtes dans votre voiture. ET chaque fois que vous le portez, essayez de ne pas laisser le masque vous étouffer, songez sans cesse à approfondir un peu vos expirations. De cette manière, vous réduirez au maximum les stress induits. Il serait idiot de vous rendre malade parce que vous vouliez simplement participer à l'effort de régulation de l'épidémie du covid

Bon souffle à vous,


Jean-Marie Defossez - Juillet 2020


Retrouvez d’autres conseils à propos du port du masque sur la vidéo :




https://www.youtube.com/watch?v=niC7_5Wq-BU&list=UU3p2wo-mGgjQjExzgbhXoZQ

De la chaîne gratuite de coach-respiration®