L'enfant du chêne à Guillotin

Mis à jour : juin 19

En bordure de la forêt de Paimpont, à Concoret, se trouve un vénérable… un chêne pédonculé âgé d’au moins 875 ans. Planté en septembre 1145, il atteint aujourd’hui 16 mètres de haut et sa circonférence est de 9.6m.


Des histoires, vrais, légendaires, locales se racontent à son propos : de l’arbre guérisseur à la cachette de trésors fabuleux ou religieux…Le fait est qu’un nom lui a été attribué : LE CHENE A GUILLOTIN du nom éponyme du prêtre Pierre Paul Guillotin qui aurait dissimulé dans ce chêne creux, des objets de culte, pendant la révolution. D’autres disent qu’il se serait caché lui-même dans cet arbre pour fuir les soldats révolutionnaires.

Peu après son achat par la commune en 2000 l’ONF intervient pour consolider l'arbre et y construire une passerelle pour éviter le piétinement des touristes. Il reçoit le label ARBRE REMARQUABLE DE France en 2017. De part son grand vécu, les blessures inhérentes à ces siècles traversés, ce vénérable chêne pédonculé semble aujourd’hui se diriger sereinement vers sa fin de vie d’arbre.

Nous avons eu l’occasion d’aller lui rendre visite à plusieurs reprises durant ces dernières années -avec certains d’entre vous d’ailleurs lors de stage respirer avec les arbres à Brocéliande, souvenirs, souvenirs… - . C’est à chaque fois une rencontre forte, pleine d’émotions, d’humilité, d’émerveillement…

A l’automne dernier, nous avons ramené avec nous deux glands de ce vieux chêne.

L’un n’était pas viable, le second… hé bien le second voici qu’il a pointé son nez au mois d'avril.



Nous sommes heureux de vous présenter, avec beaucoup d’émotions là aussi,


L'enfant du chêne à Guillotin




Nous vous donnerons de ces nouvelles régulièrement et quand il sera en âge, nous lui trouverons un lieu où il sera bien protégé pour à son tour être au cœur d’histoires.

En tout cas celle de sa vie commence ainsi … avec notre regard attendri sur son petit « berseau » . Et dire que le chêne à Guillotin, il y a prés de 900 ou 1000 ans ressemblait à cette jeune pousse...


Pour en savoir plus sur le chêne à Guillotin : https://tourisme-broceliande.bzh/lieu/chene-a-guillotin/


Laurence Paganucci - 18 juin 2020